LES ANTIPODES A DOMICILE ....
 
 
verneusses-fenêtre-ducruet-2011 ............ verneusses-fenêtre-ducruet-2011
Ducruet..2011.
 
  Le temps n'est à personne, il passe comme passent les étoiles, les chagrins et les fleurs. On y échappe par la ruse en mettant du passé et de l'avenir dans les images, en laissant des mots aux bons soins des vents... Le temps est myope : s'il nous rattrape, il est facile de cacher nos bagages dans un coin, des inconnus les porteront . Quelqu'un prendra ceci ou cela puis s'en ira. Les dessins et les verbes font des sauts de puces d'une vie à l'autre, s'éloignent des lits de mort, résistent, logent au hasard des rencontres... Les horaires détestables, les temps contraints, les dates pénibles et les mensualités tueuses ne résistent pas aux voyages de l'âme... Il n'y a pas plus indifférent que le Soleil ou la Lune, plus sourd que la voie lactée, plus immobile que ton cadavre, ni plus drôle que les jeux de voyelles autour des consonnes, plus excitant que les ombres autour des lumières...  
 
 
 
 
P/MAP...............@.........NEXT/SUIVANT.......HOME/RETOUR ACCUEIL
 
 


Statistiques web